Mon cabinet de curiosités mathématiques

Par Ian Stewart 

Détails sur le produit

  • Broché: 374 pages
  • Éditeur : Flammarion (16 septembre 2009)
  • Prix : 20 euros

Attention, le livre dont nous allons parler pourrait vous faire aimer les mathématiques.
L'auteur, qui se considère lui-même comme un cas pathologique, n'en est pas à son coup d'essai dans le domaine de la 'vulgarisation' scientifique. Nous vous avions d'ailleurs déjà présenté un autre de ses ouvrages: "Ta moitié est plus grande que la mienne".
Avant de parler du contenu du livre, il semble intéressant de parler de l'auteur et de sa démarche.

Ian Stewart, mathématicien anglais, est né en 1945. Enfant, il attira l'attention de son professeur de mathématiques qui le fit admettre au Churchill College de Cambridge. Il étudia ensuite à l'université de Warwick et y devint enseignant. Il est actuellement membre de la Royal Society depuis 2001 et directeur du Mathematics Awareness Centre de Warwick (au Royaume-Uni). Ian Stewart est également à l’origine de nombreuses publications. L'auteur maîtrise donc parfaitement son sujet et, par ses ouvrages, arrive à nous transmettre sa contagieuse passion pour les mathématiques.

Durant toutes ces années passées aux cotés des nombres et des racines carrées, Ian Stewart a précieusement accumulé, dès l'âge de 14 ans, toutes sortes de bizarreries, curiosités, énigmes, anecdotes,... en rapport avec les mathématiques. Retranscrits au fil du temps dans une série de petits carnets, c'est en partie à partir de ceux ci que l'auteur a écrit le livre que nous vous présentons aujourd'hui: 'Mon cabinet de curiosités mathématiques' paru aux éditions flammarion .

Alors que contient ce livre ? Comme son titre l'indique, ce livre est un véritable fourre tout. On y trouve pas moins de 178 curiosités mises les unes à la suite des autres pèle mêle, sans regroupement, ni par catégorie, ni par thème.
L'auteur a su, avec talent, sélectionner les curiosités présentées de manière à en faire un ouvrage d'une grande diversité qui plaira autant aux amateurs, aux passionnés qu’aux simples curieux.
L'avantage avec ce genre de livre fourre tout est qu'on y découvre toutes sortes de sujets qu'on ne serait peut être pas aller lire par nous même. Il permet ainsi de découvrir des aspects des mathématiques méconnus que l'auteur sait nous présenter avec clarté, humour et passion.

On parle ainsi des énigmes classiques que l'on a toujours plaisir à redécouvrir dans ce genre de livre, comme par exemple celle ci:

En partant de cette situation : 5 verres dont les 3 premiers sont remplis et les 2 suivants sont vides.
Comment, en ne bougeant qu’un verre, réussir à alterner un verre plein, un verre vide, un verre plein, un verre vide, un verre plein ?

Ou encore cet autre grand classique :

Ce carré a pour cotés, 8cm sur 8cm, ce qui donne une aire de : 8 * 8 = 64cm2


En réarrangeant les mêmes pièces, on obtient ce rectangle dont les cotés sont de 13cm sur 5cm. Ce qui donne un aire de 13 * 5 = 65cm2

Ce sont pourtant les mêmes pièces ! Comme peuvent elles avoir une aire différente ?

On y trouve également des énigmes moins connues, voir inédites, que l'auteur a réécrit spécifiquement pour cet ouvrage comme par exemple:

Comment couper un gâteau en parts égales ? Pour 2 personnes, il y a une méthode simple : l’un coupe le gâteau en deux, l’autre choisit sa part. Mais comme s’y prendre pour 3 personnes ?

Mais aussi des problèmes mathématiques d’importance majeure et jusqu'a aujourd'hui non résolus. Le Clay Mathématics Institute offre d’ailleurs une récompense d’ 1 000 000 de dollars à qui trouvera la solution.

Comme par exemple le problème de P=NP ? En informatique ou l’hypothèse de Reinman, et bien d’autres problèmes aux noms souvent barbares mais passionants.

Bien sur, on y parle aussi et surtout de curiosités diverses et étonnantes sur les nombres. L’auteur nous explique entre autre:

La véritable forme du croissant de lune et des arcs en ciel. Ou cette fable qui nous raconte que l’univers est soutenu par des tortues empilées jusque ‘tout en bas’. Cela nous montre que mathématique et poésie peuvent parfois s’associer.

Dans un autre registre, il y a aussi les blagues de mathématicien. Celles qui font vraiment rire les mathématiciens. Je ne résiste pas à l’envie de vous en raconter une :
‘Pourquoi un mathématicien devrait t-il toujours avoir une femme et une maîtresse ? Réponse : quand la femme le croit avec la mairesse et la maîtresse avec sa femme, il a enfin du temps pour faire des maths’.

Dans ce livre de Ian Stewart, on parle aussi, avec humour, de la petite histoire des mathématiques et autres anecdotes sur tel ou tel grand maître des nombres.

Je vous cite en exemple : Euler qui, devenu aveugle, continue à manipuler mentalement les grands nombres.
Où Maria Agnesi qui fréquenta aussi bien les mathématiques que l’église, à l’origine d’une courbe célèbre, la « sorcière d’Agnesi », sur laquelle Fermat se pencha.

Enfin, parsemés entre tout cela, l'auteur évoque des sujets plus sérieux, nous invitant à nous rapprocher encore plus des mathématiques.

Par exemple : Comprendre le lien entre la Fibonacci et la marguerite. Pourquoi la division par zéro est impossible ? Qu’est ce que le nombre d’or et son cousin le nombre plastique ? Et bien d’autres choses délectables.

Le but de l'auteur est, bien sûr, de nous surprendre avec les mathématiques et ces ‘curiosités’, qu’elles datent de 4000 ans ou de la semaine dernière.
Mais son but est aussi de nous amener à aimer les mathématiques et, pourquoi pas, nous donner envie d’en savoir un peu plus sur les nombres.

Un livre que nous ne pouvons que fortement vous conseiller pour la qualité et la diversité de son contenu. De quoi stimuler vos neurones et assouvir votre curiosité. Ces 178 loufoqueries matheuses se lisent avec d'autant plus de plaisir que l'humour est au rendez-vous. Bref, on s'instruit tout autant qu'on s'amuse! Alors pourquoi se priver.


Vos commentaires

  • écrit par : gavin
    Cet éminent et érudit professeur de mathématiques anglais s’amuse à nous perdre dans des énigmes mathématiques assez fortiches, mais, ouf ! merci Aspro ! il nous propose aussi des solutions !
    C'est pointu et distrayant à la fois. De quoi vous mettre la tête au carré !


Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire


Merci de saisir le code ci dessus:
Votre nom(*):
Commentaire(*):