Le mystère du dentifrice à rayures rouges

D'où viennent les rayures rouges sur le dentifrice ? Sur Prestidigitascience, nous réalisons dans les conditions les plus périlleuses des reportages exclusifs. Nous nous sommes aujourd'hui intéressés à l'une des plus grandes énigmes du XXème siècle, un sujet que nombre de politiques et industriels souhaiteraient garder sous silence. Vous l'aurez compris, nous allons tenter de résoudre le mystère du dentifrice à rayures rouges.

En réalisant ce reportage, nous avons subi de nombreuses pressions et j'ai moi même reçu des sérieuses menaces du mouvement indépen-dentiste des verres à dents. Malgré ces atteintes à la liberté de la science, nous avons pu mener à terme notre enquête dont voici la retranscription dans son l'intégralité.

Les hypothèses

Pour commencer, exposons les principales hypothèses soutenues par les plus grands scientifiques de la planète.

1) Les rayures sont déjà présentes dans la pâte du dentifrice. Grâçe à des formules chimiques élaborées, les industriels réussissent à créer une pâte à rayures qui ne se déforment pas du début à la fin de l'utilisation du tube de dentifrice.

Cette hypothèse est vivement critiquée car il semble, dans ces conditions, très difficile de maintenir une répartition homogène et constante des rayures durant toute la vie du tube.

2) Des puces savantes spécialement dressées peignent les rayures rouges au moment de la sortie du dentifrice. Là aussi cette hypothèse est loin de faire l'unanimité auprès de la communauté scientifique. Il n'existe, en effet, aucune école de dressage de puces peintres.

3) Les rayures viendraient d'une dimension parallèle. Un anti tube de dentifrice (tube constitué d'anti matière) serait composé de pâte rouge, alors que son double composé lui de matière serait composé de pâte blanche. Lors de la sortie du dentifrice, la matière et l'anti matière fusionnent formant ainsi les rayures.

4) Les rayures ne seraient qu'une illusion d'optique. Certains illusion-d'opticologues évoquent la présence de minéraux qui décomposeraient la lumière 'blanche' et provoqueraient ainsi un mirage de rayures rouges.

Actuellement, bien que crédible, aucune de ces hypothèses n'a pu être prouvée.

La solution par l'autopsie

Photo carte ChiliPour essayer de résoudre cette énigme, nous avons décidé de réaliser une autopsie d'un tube non encore utilisé. Certains d'entre vous frémissent déjà à la simple lecture de cette 'intervention'. S'il avait été possible de faire autrement, nous l'aurions fait, mais il semble que l'autopsie soit la seule solution à la résolution de ce mystère.

Ce type d'intervention chirurgicale étant totalement interdite en France et dans les pays européens, nous avons été contraints de nous exiler au Chili.

Pour cette opération nous serons assistés par l'équipe du Docteur KOIDNEUF (plus connu sous le nom de 'koidneuf docteur'), spécialiste en chirurgie tubo dentaire. Par peur des représailles, l'anonymat du personnel hospitalier sera préservé.

Courageusement le tube autopsié fit don de son 'corps' à la science. C'est lors d'un déplacement en tête de rayon d'un hypermarché que la boite fut déchirée (déchirement boitibulaire latéral) et que le tube reçu la mention 'invendable'. Le chef de rayon venait ainsi de signer son arrêt de mort (du tube, pas du chef de rayon).

L'intervention par le Docteur KOIDNEUF

Pour cette intervention, nous avons utilisé un matériel à la pointe de la technologie médicale (en tous cas au Chili): cutter, scie manuelle, gant en latex, ...

Photo autopsie dentifrice Photo autopsie dentifrice
Figure 1 Figure 2

Comme pour les autres tubes, celui ci présente également les rayures rouges tant recherchées. Le sujet est donc apte à subir l'autopsie.
Pour découvrir l'intérieur du tube, le Docteur KOIDNEUF commence une première incision latérale. L'ensemble du personnel est nerveux et tendu. Une erreur de quelques millimètres pourrait tout remettre en cause. 

Photo autopsie dentifrice Photo autopsie dentifrice
Figure 3 Figure 4

Ce que nous découvrons est tout simplement déconcertant. Comme vous pouvez le constater sur les images, il n'y a à l'intérieur du tube, aucune trace de rayures rouges. Seule la pâte blanche est visible. La théorie d'un tube constitué d'anti matière serait-elle, finalement la bonne hypothèse?

Malgré le choc de cette découverte, nous décidons de continuer l'intervention, en particulier, l'examen de la partie têtale (terme médical signifiant la tête du tube).

Photo autopsie dentifrice Photo autopsie dentifrice
Figure 5 Figure 6

Le chirurgien décide donc de passer à la phase suivante de l'autopsie: la découpe complète du tube.

C'est suite à cette intervention que les médecins constatent ce qu'aucun scientifique n'avait osé imaginer: les rayures rouges sont, en fait, concentrées au niveau de la 'tête' du tube.

Cette découverte bouscule les connaissances actuelles en matière de dentifrice à rayures rouges. Nous savons maintenant que les 'rayures' sont déjà présentes dans le tube, qu'elles ne sont pas mélangées à la pâte blanche, qu'elles sont situées au niveau de la tête du tube,... mais il reste de nombreuses questions sans réponses: comment se mélangent, sous forme de rayures, la pâte rouge et blanche? etc...

Photo autopsie dentifrice Photo autopsie dentifrice
Figure 7 Figure 8

En regardant plus attentivement, nous constatons la présence d'une sorte de canal. Nous décidons d'étudier cette partie en particulier, sans doute la dernière pièce de cet incroyable puzzle. Le canal ressemble à une sorte de tube séparant les parties blanche et rouge, les empêchant ainsi de se mélanger l'une à l'autre.

Photo autopsie dentifrice Photo autopsie dentifrice
Figure 9 Figure 10

Mais alors, comment 'naissent' les rayures ?

C'est très simple, le petit tube intérieur est percé de 5 trous permettant à une faible quantité de pâte rouge de rejoindre la pate blanche formant ansi des rayures constantes et régulières au fur et à mesure que nous faisons sortir le dentifrice du tube.

Les schémas ci dessous présentent cette incroyable mécanique:

Photo autopsie dentifrice Photo autopsie dentifrice
Figure 11 Figure 12


Une énigme reste sans réponse:

Pourquoi les industriels s'entêtent à créer des dentifrices à rayures rouges alors que cela n'a d'autre utilité que de rendre le produit plus 'attractif'. Pourquoi nous, consommateurs, sommes à ce point sensibles à des arguments vendeurs, sans réel fondement logique ? Si la science est en mesure d'expliquer les trous noirs et les fondements de la matière, elle semble en revanche totalement désarmée face aux abus commerciaux se nourrissant de notre crédulité.


Vos commentaires

  • écrit par : Marion
    Bon je ne vais pas faire long mais, je me posais la question a savoir comment arrivaient les rayures dans les tubes de dentifrice et j'étais moi aussi a deux doigt de faire subir un tragique sort a un pauvre tube....

    Je me suis donc vue soulagée de voir que je n'étais pas la seule a m'être posée cette question O combien existentielle. je vous remercie chaudement pour votre éclairage sur ce sujet :D merci bcp...

  • écrit par : thierry
    et les rayures vertes????

  • écrit par : tim topi
    Pour les rayures verts, c'est peut être un problème de daltonisme :-D

  • écrit par : ADN
    Merci beaucoup, je vais enfin dormir tranquille

    Et les rayures de différentes couleurs?
    Certains tubes sont bien plus discos que ça, avec des couleurs au milieu etc..
    D'autres autopsies sont-elles prévues?

    D'avance merci

  • écrit par : Cyril M
    C'est absolument époustouflant, je suis transi, sidéré, emerveillé par tant de hardiesse!

    Monsieur, je vous salue bien bas et vous assure de mon resect le plus absolu!!!


    J'adooooooooooore!

    Cyril M

  • écrit par : _rem
    effet de pitot, ça s'appelle je crois?

    la mécaflu, miam.

  • écrit par : pompier31
    bon c est bien joli tout ca mais en fait ca sert a quoi ce fameux dentifrice !!!!!!

  • écrit par : Lucie94
    A pompier 31: Ma grand mère l'utilise pour faire briller ces vieille casserole ! a part ça, je ne vois pas.

  • écrit par : Tim Topi (prestidigitascience.fr)
    Bonjour ADN,

    D'autres autopsies sont en effet prévues... et certaines en vidéo.
    Avec des tubes, de toutes les couleurs, a paillettes, a motifs, etc ... Des tubes de dentifrices bien sur, mais aussi d'autres produits

    a bientôt pour de nouvelles autopsies de tubes!

    Tim

  • écrit par : Bertrand
    Un petit pas pour l'homme, un grand pas pour le dentifrice !

  • écrit par : Luc
    Il est aussi nécessaire de savoir que le dentifrice n'intervient pas pour même 1 % du nettoyage des dents.
    L'essentiel est de se brosser longuement et soigneusement les dents, le seul intérêt de cette dépense est de faire durer un peu plus le brossage.
    "Ils" réussissent bien à nous faire croire que le dentifrice, rouge ou blanc, est indispensable, que nenni !


Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire


Merci de saisir le code ci dessus:
Votre nom(*):
Commentaire(*):
 

Page Précedente: Dossiers
Page Suivante: Mathémagie à la Cité des Sciences