Les rois prisonniers

Voici un défi au moins aussi amusant pour ceux qui y participent que pour ceux qui en sont simplement spectateurs.

Pour ce tour, vous attachez deux de vos spectateurs l'un avec l'autre et les mettez au défi de se libérer sans défaire les noeuds. Leurs essais vont engendrer des contorsions aussi inutiles qu'amusantes. La solution est pourtant toute simple.


Matériel:

  • 2 ficelles d'environ 1 mètre de long
Photo matériel

Protocole:

Commencez par prendre la 1ère ficelle (ici la jaune) et attachez le poignet droit de l'un de vos spectateurs avec l'une des extrémités de la ficelle jaune (Figure 1). Ensuite, attachez le poignet gauche de votre spectateur de la même manière avec l'autre extrémité de la ficelle jaune (Figure 2).

Avec la deuxième ficelle (ici la bleue), attachez le poignet droit de votre deuxième spectateur. Enfin, attachez le poignet gauche avec l'autre extremité de la ficelle bleue en faisant passer préalablement la ficelle bleue entre les bras du premier spectateur et la ficelle jaune. Vous devez vous retrouver comme le montre la figure 3.

Vu comme cela, Il semble impossible de se libérer l'un de l'autre sans retirer les noeuds..

Photo protocole Photo protocole Photo protocole
Figure 1 Figure 2 Figure 3

La solution est pourtant simple. Vous vous trouvez dans la position montrée en figure 4. Décalez la ficelle bleue vers la gauche de manière à ce qu'elle se trouve en contact avec le noeud de la ficelle jaune (Figure 5). Ensuite, passez une partie de la ficelle bleue dans le cercle formé autour du poignet par la ficelle jaune (Figure 6).

Photo protocole Photo protocole Photo protocole
Figure 4 Figure 5 Figure 6

Formez une boucle avec la ficelle bleue (Figure 7) et passez la boucle au dessus de la main du spectateur (Figure 8 et 9).

Photo protocole Photo protocole Photo protocole
Figure 7 Figure 8 Figure 9

Enfin, ressortez la ficelle bleue du cercle formé par la ficelle jaune (Figure 10 et 11). Vous voila libéré.

Photo protocole Photo protocole
Figure 10 Figure 11

En faisant le chemin inverse, vous vous retrouvez à nouveau attaché. 

Avec un minimum d'entrainement, il est possible de réaliser cette manipulation très rapidement. Vous pourrez ainsi montrer à vos spectateurs la solution sans pour autant qu'ils aient le temps de comprendre votre manipulation. Malgré votre démonstration, ils seront toujours dans l'impossibilité de se libérer.

Suggestion de présentation:

Je vais vous raconter l'histoire d'une terrible guerre opposant le peuple de la cité de Kartale au peuple de la cité de Pirtou. La querelle qui les opposait durait depuis plusieurs générations. A vrai dire, plus personne ne se souvenait vraiment depuis quand, ni pourquoi ces deux peuples se détestaient.

Des batailles étaient régulièrement ordonnées par les rois de chaque peuple, et chaque fois, celles ci alourdissaient le nombre de victimes de cette guerre qui n'avait plus aucun sens.

Il était très difficile pour les rois de trouver un accord sur leur différent car les rois, eux mêmes, ne savaient plus pourquoi ils se battaient. La seule chose qu'ils savaient, c'est que leur père, le père de leur père, et ce, sur plusieurs générations, avaient fait de même.

La guerre allait enfin prendre fin avec la venue dans la région d'une sorte d'alchimiste, un explorateur. Il parcourait les terres à la rencontre des peuples et de leurs savoirs. Abasourdit par la situation qu'il découvrit en arrivant à Kartale, le voyageur proposa aux 2 rois une solution simple pour les départager.

Il demanda au roi de Kartale s'il était prêt à lui faire confiance. Voulez vous bien jouer le rôle du roi de Kartale (demandez à l'un de vos spectateurs de vous assister). Il attacha son poignet droit avec une cordelette puis sont poignet gauche (attachez les poignets de votre spectateur).

Il demanda de même au roi de Pirtou. Voulez vous bien jouer le rôle du roi de Pirtou (demandez à l'un de vos spectateurs de vous assister). Il attacha également son poignet droit puis son poignet gauche, mais de manière à ce que les deux rois soit attachés.

Le voyageur leur dit : Attachés de la sorte, vous êtes maintenant votre propre prison, vous êtes chacun le prisonnier de l'autre. Il y a pourtant un moyen de vous libérer sans pour autant défaire vos liens. Le seul moyen d'y parvenir est de mettre vos efforts en commun, de travailler l'un avec l'autre et non l'un contre l'autre.

Inutile d'utiliser la force pour défaire vos liens, seule votre réflexion vous libérera. Ces liens sont le symbole de vos querelles. Cette libération sera la première chose que vous allez faire ensemble, et, si vous parvenez à vous libérer, alors vos deux peuples pourront enfin vivre en paix.

Laissez maintenant vos spectateurs essayer de se libérer. Cette partie du tour est vraiment amusante et vous allez assister à toute une série de contorsions de vos spectateurs pour essayer de se libérer de leurs liens. Rappelez leur au besoin qu'ils ne doivent pas défaire les noeuds pour se libérer.

Si vos spectateurs ne trouvent pas la solution (ce qui sera probablement le cas), continuez votre récit.

Les rois ne trouvèrent pas le moyen de se libérer. Le voyageur s'y attendait et leur expliqua qu'ils devraient maintenant apprendre à vivre ensemble et essayer encore et encore de se libérer, si besoin, avec l'aide de leurs peuples. "Je vais continuer mon voyage, et je reviendrai ici dans un an, jour pour jour. Si à cette date vous n'avez toujours pas réussi à vous libérer, alors je vous montrerai la solution".

A ces mots, le voyageur partit, invitant chaque habitant à essayer de libérer les rois. (Proposez aux autres spectateurs d'aider les rois à se libérer).

1 an plus tard, le voyageur revint comme promis à Kartale. Les rois étaient toujours attachés et la cité s'appellait maintenant Kartou. Kartale et Pirtou ne formaient plus qu'une: Kartou, unissant ainsi les deux peuples. 

L'un des rois s'adressa au voyageur: je pense, qu'il n'est pas possible de nous libérer de nos liens, nous avons longuement essayé et presque la totalité des habitants de KARTOU s'est confrontée à cette énigme. Nous avons dû apprendre à vivre ensemble, malgré ces liens.

A cela, le voyageur répondit: Maintenant que vous avez appris à vivre avec vos querelles, il est temps de vous montrer comment vous en libérer. Je vous avais promis de vous montrer la solution à mon retour, et vous allez voir que je ne vous ai pas trompé. Il est tout à fait possible de se libérer l'un de l'autre sans défaire les liens, voici comme s'y prendre.

Libérez vos spectateurs rapidement sans vraiment leur laisser le temps de voir les manipulations que vous avez faites. Vous voyez qu'une libération était possible. Puis faîtes les manipulations inverses afin de les lier à nouveau. A vous maintenant ! (laissez vos spectateurs essayer à nouveau. Il est probable qu'ils n'y parviennent toujours pas)

Montrez leur à nouveau les manipulations à faire mais faîtes le beaucoup plus lentement en expliquant bien ce que vous faites. Puis, attachez les à nouveau rapidement. Allez y ! (s'ils éprouvent des difficultés, aidez les).

Maintenant libérés de vos liens et donc de vos querelles, vos deux peuples unifiés vont enfin pouvoir vivre en parfaite harmonie.

Depuis, la cité de Kartou fut dirigée ainsi, pendant des siècles, par deux rois.


Vos commentaires

  • écrit par : Elise
    Je me suis bien amusée avec mon amie (bisous Marie) à essayer de nous libérer.

  • écrit par : Julien
    Super marrant comme jeu. A faire a l'apéro par exemple. Avec 2 ou 3 équipes. La première a se libérer a gagner !!


Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire


Merci de saisir le code ci dessus:
Votre nom(*):
Commentaire(*):
 

Page Précedente: Enigmes et défis
Page Suivante: Impossible origami