Ta moitié est plus grande que la mienne

Par Ian Stewart 

Détails sur le produit

  • Broché: 236 pages
  • Éditeur : DUNOD (2007)
  • Collection : Oh, les sciences !
  • Langue : Français
  • Prix : 19,90 euros


Autant le dire tout de suite, le livre de Yan Stewart ne s’adresse pas à tout le monde. Pour en apprécier pleinement le contenu, mieux vaut être un amoureux des mathématiques aussi bien pour leur coté pratique que pour leur coté théorique.

Car c’est là tout le principe du livre, l’auteur nous présente des énigmes concrètes comme par exemple comment nouer des lacets en utilisant le moins de longueur possible et les transforme en équations mathématiques dans ce qu’elles ont de plus théorique, afin de les résoudre.

Vous y croiserez des racines carrées, des théorèmes de Pythagore, des graphes et autres triangles de Sierpinski ou encore des quasi-cristaux.Si le simple fait de lire ces mots suscite déjà votre curiosité, alors le livre de Yan Stewart comblera votre soif de connaissances. Mais si les mathématiques restent pour vous une discipline abstraite, ennuyeuse et incompréhensible, vous risquez fort de ne pas dépasser le 2ème chapitre.

Que trouve t on dans ce livre ? Voici quelques exemples de problèmes que l’auteur résout grâce aux mathématiques :

  • Bien sur, comme le laisse évoquer le titre du livre, l’auteur nous explique différentes méthodes pour couper équitablement un gâteau en diverses parts. Ce chapitre est sans doute l’un des plus intéressant de l’ouvrage.
  • La loi des probabilités peut elle nous aider à gagner plus facilement aux jeux de hasard ? L’auteur nous démontre par exemple que sur 4 lancers successifs d’une pièce de monnaie la probabilité d’obtenir 2 faces et 2 piles n’est que de 37.5% et non de 50%  comme notre intuition pourrait le laisser supposer.
  • Comme évoqué précédemment, nous trouvons dans ce livre une méthode mathématique nous permettant de trouver la technique pour nouer des lacets qui utilise le moins de cordes possible.
  • Dans le chapitre suivant il est question d’optimisation d’espace ou comment ranger 49 bouteilles dans une caisse carrée la plus petite possible. 
  • Vient ensuite un court chapitre mais surprenant qui nous démontre par l’utilisation de suites qu’il existe une possibilité qu’une partie d’échec peut se poursuivre à l’infini tout en respectant les règles comme celles qui stipulent qu’une partie est nulle si la même suite de déplacements, dans des positions exactement identiques, est répétée 3 fois consécutives.
  • On trouvera dans les autres chapitres pèle mêle des paradoxes, des codes secrets, des jeux de société mathématiques, des stratégies militaires…

En tout, ce sont 19 énigmes de ce genre qui seront décortiqués dans le livre ‘ta moitié est plus grande que la mienne’. 

Un livre qui ravira à coup sûr les amoureux des mathématiques et de leurs applications là où on ne les attend pas.


Vos commentaires


Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire


Merci de saisir le code ci dessus:
Votre nom(*):
Commentaire(*):